full-size - land monitoring programme

Association - Technologies

  • L’imagerie aérienne permet de percevoir sur un territoire des caractéristiques invisibles à l’œil nu.

Technologies

Les activités de full-size sont mises en œuvre avec des ressources économiques, matérielles et humaines fournies par ses partenaires et ses associations membres.
Le programme full-size met en œuvre des tests grandeur nature de techniques innovantes à des fins de validation, perfectionnement et mise sur le marché.

L’évolution du numérique et de ses branches associées ont donné un essor fulgurant aux méthodes d’analyse expérimentale dans d'innombrables domaines. La miniaturisation, la portabilité et la fiabilité des systèmes embarqués ont fourni des moyens extraordinaires de faire de la science, permettant à des petites structures de mener d'ambitieux programmes de recherche et de développement avec des moyens relativement limités.

Open source & open data

L'open data ou donnée ouverte est une donnée numérique dont l'accès et l'usage sont laissés libres aux usagers. Elle peut être d'origine publique ou privée, produite notamment par une collectivité, un service public ou une entreprise.
L'ouverture des données (open data) représente à la fois un mouvement, une philosophie d'accès à l'information et une pratique de publication de données librement accessibles et exploitables.
Elle s'inscrit dans une tendance qui considère l'information publique comme un bien commun dont la diffusion est d'intérêt public et général. En mai 2016, après deux jours de réunion à Bruxelles du Conseil sur la compétitivité (COMPET), le Commissaire européen à la recherche, à l'innovation et à la science et les dirigeants européens ont unanimement appelé à un accès ouvert « immédiat » à tous les articles scientifiques dès 2020 (wiki).

L’open source et l’open data permettent à full-size de disposer d'outils et d'informations scientifiques et techniques d’excellente qualité à des fins de recherche et développement.


Ingénierie simultanée

L’ingénierie concourante ou ingénierie simultanée (Concurrent Engineering ou CE en anglais) est une méthode d'ingénierie qui consiste à engager simultanément tous les acteurs d'un projet, dès le début de celui-ci, dans la compréhension des objectifs recherchés et de l'ensemble des activités qui devront être réalisées.
La compréhension globale qui en résulte facilite la détection précoce de problèmes potentiels, permet de mettre en évidence des interdépendances complexes ou floues et aboutit à un accroissement de la motivation des personnes impliquées.
Ce principe se distingue de l'ingénierie séquentielle au cours de laquelle chaque étape démarre lorsque la précédente est complètement achevée. Ce mode de fonctionnement manque de visibilité quant à la durée totale du processus (wiki).

Les problématiques traitées par full-size sont trop vastes pour un déploiement séquentiel et trop spécifiques pour une approche standard (over-the-wall engineering). Le programme d’activités de full-size se déploie ainsi en projets et sous-projets associés par domaines, selon un principe d’ingénierie simultanée.


Internet des objets (IdO/IoT)

L'Internet des objets est en partie responsable d'un accroissement exponentiel du volume de données généré sur le réseau, à l'origine du big data.
Considéré comme la troisième évolution de l'Internet, baptisé Web 3.0 (parfois perçu comme la généralisation du Web des objets mais aussi comme celle du Web sémantique) et faisant suite à l'ère du Web social, l'Internet des objets revêt un caractère universel pour désigner des objets connectés aux usages variés, dans le domaine de la e-santé, de la domotique ou du quantified self.
L'Internet des objets n'est pas une technologie mais un système de systèmes où l'intégration de tous les composants induit une complexité que l'interopérabilité diminue mais n'évite pas. La gestion des interfaces y est déterminante (wiki).


Télédétection (Remote sensing)

La télédétection désigne, dans son acception la plus large, la mesure ou l'acquisition d'informations sur un objet ou un phénomène, par l'intermédiaire d'un instrument de mesure n'ayant pas de contact direct avec l'objet étudié.
C'est l'utilisation à distance de n'importe quel type d'instrument (par exemple un avion, un engin spatial, un satellite ou encore un bateau) permettant l'acquisition d'informations sur l'environnement. On fait souvent appel à des instruments tels qu'appareils photographiques, lasers, radars, sonars, lidars, sismographes ou gravimètres.
La télédétection moderne intègre normalement des traitements numériques, mais peut tout aussi bien utiliser des méthodes non numériques (wiki).